À la demande d’entreprises de fabrication et de traitement de plastiques, nous enlevons les plastiques de pièces techniques. Ces pièces se salissent lors du traitement des plastiques et doivent dès lors être nettoyées régulièrement. À cette fin, nous utilisons la technique du nettoyage thermique.

Concrètement, nous enlevons les plastiques collés des vis d’extrusion, filtres, matrices, tuyauteries, moules, échangeurs thermiques…. Il s’agit toujours de pièces de production coûteuses qui exigent une approche spécifique du nettoyage.

Parallèlement aux plastiques, nous enlevons aussi des salissures apparentées comme les huiles et les graisses collées. Un grand nombre de nos clients évoluent dans l’industrie plastique, chimique ou pétrochimique.

Quel est le secret du nettoyage thermique?

Nous utilisons principalement le nettoyage thermique pour enlever le plastique, à l’exception de quelques types de filtres spécifiques. À cet effet, nous utilisons un four à pyrolyse. Soumises à une température de 400°C et à un taux d’oxygène très faible (8%), les matières organiques se transforment en molécules plus petites.

La décomposition des macromolécules résulte en différents éléments :

  • des gaz de pyrolyse (éthane, éthylène, propane et propylène) ;
  • de l’huile de pyrolyse avec des composants aromatiques ;
  • un résidu riche en carbone.

Ensuite, le gaz et l’huile de pyrolyse se transforment en dioxyde de carbone et en vapeur d’eau en raison d’une oxydation partielle. L’énergie ainsi libérée est réutilisée à 40% pour décomposer la matière organique.

Prévenir tout dommage

Afin d’éviter tout dommage aux pièces à nettoyer, il est très important d’augmenter la température uniformément et de la maintenir constante par la suite. Le refroidissement uniforme est aussi déterminant. En d’autres termes, il convient donc de travailler avec des fours bien réglés et commandés à l’oxygène.
 
Thermo-Clean dispose d’installations modernes qui se commandent avec une précision extrême. Nos fours permettent ainsi d’effectuer le programme de nettoyage à la température de l’objet plutôt qu’à la température ambiante.

Nous pouvons régler la température du four à pyrolyse de sorte que la température augmente ou diminue de maximum 40°C par heure ou d’un degré par minute. Cette méthode empêche les différences de température entre les pièces à parois fines et épaisses, par exemple sur de gros échangeurs thermiques. Cette approche exclut le risque de déformation par surchauffe locale.
 
Nous pouvons fournir pour chaque pièce nettoyée un graphique des différentes températures de l’objet et du four de sorte que le client puisse parfaitement archiver les données liées aux pièces.


À quelles pièces appliquons-nous un nettoyage thermique?


Nos installations étendues sont parfaitement adaptées au nettoyage d’échangeurs thermiques, à l’élimination de couches de résine sur de gros électromoteurs, au nettoyage des têtes de soufflages et des vis d’extrusion jusqu’à pas moins de dix mètres.