Le Groupe Thermo-Clean a été créé en 1989. Depuis lors, il est devenu le spécialiste du décapage thermique et chimique de métal. Par ailleurs, il a aussi engrangé une grande expertise en matière de nettoyage thermique d’échangeurs thermiques, nettoyage de filtres et enlèvement de plastique ou de caoutchouc de pièces métalliques.

Les premiers pas de Thermo-Clean

Thermo-Clean a débuté ses activités en 1989 en tant que filiale de Jos Mol Coatings, une société anonyme qui distribuait des peintures en poudre de Teodur (Herberts) en Belgique et au Luxembourg.

À l’origine, Thermo-Clean ne disposait que d’une infrastructure modeste dans un espace de 600m². En plus d’un four Strunz à pyrolyse de 3,5 x 2,2 x 1,85 m pour le décapage thermique de métal, l’entreprise utilisait aussi une cabine de sablage et un atelier de projection pour le nettoyage à haute pression.

En plus du décapage de métal, l’entreprise se spécialise aussi dans l’enlèvement de plastique de pièces.

Décès du fondateur Jos Mol


Fin 1990, Jos Mol, fondateur de l’entreprise, décède brusquement à 49 ans. En raison du jeune âge de son fils et futur successeur, Robert Mol, Guido De Cock est engagé en qualité de partenaire externe pour assurer la direction de l’entreprise.

Croissance sur le marché belge


Dans les années 1990, Thermo-Clean est devenue l’un des principaux acteurs sur le marché belge du décapage de toutes pièces métalliques. Parallèlement, elle a engrangé une expérience sans cesse plus grande dans le nettoyage de pièces techniques coûteuses à la demande de l’industrie chimique.

Cap sur l’étranger

L’excellence du service et la qualité exceptionnelle ont eu tôt fait de susciter l’intérêt de clients à l’étranger. En 1999, nous avons ainsi repris une entreprise homologue dans la région de Lyon. C’est ainsi que l’implantation Thermo-Clean Rhône-Alpes a vu le jour.

Aussi le décapage chimique 


En 2000, nous avons repris le département de décapage de l’acier d’un de nos principaux concurrents en Belgique. Nous avons intégré ce département à notre implantation de Heusden-Zolder. Par ailleurs, nous avons investi dans la construction d’un nouveau département pour le décapage chimique. Ces investissements nous ont permis de devenir l’une des plus grandes usines pour le décapage de métal en Europe.

Poursuite de la croissance à l’étranger 


Dès le nouveau millénaire, nous avons élargi progressivement notre présence à l’étranger. Presque chaque année, nous avons créé une nouvelle implantation ou avons réalisé une reprise. En plus de la France, nous sommes présents en Allemagne, Slovaquie,…

En 2005, Guido De Cock a quitté l’entreprise pour profiter d’une pension de retraite bien méritée. Depuis lors, c’est son partenaire Robert Mol qui a repris la barre.

Démarrage d’une formule de franchise

Une nouvelle formule de franchise permet désormais à des partenaires externes de tirer parti de notre expertise unique en matière de décapage d’acier et de nettoyage de pièces industrielles.

Cette formule de franchise permet d’accélérer notre croissance internationale. Dans ce cadre, nos yeux ne se tournent pas exclusivement vers l’Europe, mais aussi vers le monde.